Unir les Associations pour développer les solidarités en Nord-Pas-de-Calais
Identifiant :
Mot de passe :
Accueil > Annonces emploi > Voir les offres
Voir les offres
 
Rechercher : 
 
Localisation : Fonction recherchée : Type de contrat :
Pour sélectionner plusieurs valeurs : CTRL+ clic
 
 

Aide Comptable H/F

Groupe de métiers : Comptabilité, gestion financière
CDI - temps plein
Localisation du poste : 59 - Nord
Description du poste :

L’ASRL, association gestionnaire de 40 établissements sociaux et médico-sociaux dans les Hauts de France (1 400 professionnels – 4 100 personnes accompagnées – 75 M € de budget), recherche :

Un(e) Aide Comptable (F/H)

- à pourvoir pour Décembre 2019
- au Dispositif d’Accompagnement « Flandres/Val de Lys » (85 places de Foyer de vie, 15 places de Service d’Accueil de Jour, et 8 places de Résidence Service)
- Poste situé à Merris

Sous l’autorité hiérarchique du chef de service administratif et financier et en lien fonctionnel avec les équipes du siège social de l’ASRL, il/elle assure la gestion de la comptabilité courante (saisie factures, règlements, gestion de la trésorerie, rapprochement bancaire), la tenue de tableaux de bord (activités des services, indicateurs, facturations usagers, etc…), réalise la facturation des personnes accueillies dans les services du dispositif.

Ponctuellement, il/elle seconde l’assistante de direction au niveau de la réalisation des contrats à durée déterminée et la saisie DUE, la gestion des arrêts de travail et de la saisie DSN, déclaration et suivi des accidents de travail.

Dans le cadre de ses missions, l’aide-comptable sera amené à réaliser des tâches de secrétariat, permanence téléphonique, réponse aux familles, tenue des caisses, accueil et frappe de courriers.

Profil

- Formation type BEP, BAC, BAC Pro

- Capacité d’organisation méthodologique et rigueur

- Excellente maîtrise de l’outil informatique

- Connaissance d’EIG comptabilité appréciée

- Capacité à travailler en équipe

- Capacités d’adaptation

- Connaissance du secteur médico-social appréciée

- Dynamisme, sens de l’initiative et des responsabilités

- Bienveillance


Rémunération

- Selon CCN 66 sur le statut d’agent administratif principal + complémentaire santé obligatoire.





Mis à jour le : 29/10/2019
Lire la suite>>
 

Chargé de missions Qualité Hygiène Sécurité H/F

Groupe de métiers : Etudes, recherches, projets
CDI - temps plein
Localisation du poste : 62 - Pas-de-Calais
Description du poste :

L’ASRL, association gestionnaire de 43 établissements sociaux et médico-sociaux dans les Hauts de France (1400 professionnels – 4100 personnes accompagnées – 75 M € de budget), recherche :

Un(e) Chargé(e) de missions Qualité Hygiène Sécurité (F/H)
Technicien Supérieur – CCNT66

Pour le Dispositif Habitat et Vie Sociale du Ternois situé à Saint-Pol-sur-Ternoise

Votre mission
Sous l’autorité hiérarchique du directeur du Dispositif (30 places de Foyer d’accueil médicalisé, 15 places de Foyer de Vie, 3 places d’Accueil Temporaire Foyer de vie, 10 places d’Accueil de jour médicalisé, 48 places de Foyer d’hébergement dont 1 place d’Accueil temporaire, 6 places d’EHPA-H et 62 places de Service d’Accompagnement en Milieu Ouvert), il ou elle aura pour missions principales d’/de :
• Participer au projet de recomposition de l’offre d’hébergement, en cours de discussion avec les autorités de contrôle et de tarification, dans une logique d’inclusion et d’ouverture sur l’extérieur (Foyer d’hébergement, Habitat accompagné, EHPA-H, FAM/FDV « hors les murs », logements sociaux, etc.), en tenant compte du calendrier fixé par ces autorités

• Déployer de manière opérationnelle, sous l’impulsion du directeur, le projet stratégique 2018-2022 « Habitat et Vie sociale Ternois et consolidation de l’offre de service sur le Ternois », formalisé en juillet 2018

• Assurer le suivi, dans une démarche collaborative avec les équipes, des plans d’actions des projets d’établissements et services formalisés en 2019, dans le respect du projet associatif, du CPOM et du projet stratégique « Habitat et Vie sociale Ternois et consolidation de l’offre de service sur le Ternois »

• Assurer, sous l’impulsion du directeur, le déploiement de la démarche « Humanitude »

• Préparer et animer les commissions de vigilance et d’analyse des risques

• Suivre et développer les conventions de partenariats et de coopération

• Participer au suivi de la démarche de gestion des risques (plan bleu, plan canicule, document unique d’évaluation des risques professionnels)

• Rechercher des financements complémentaires aux dotations globales de financement (réponses à des appels à projets ou à initiatives)

• En concertation avec la direction Qualité de l’accompagnement de l’ASRL :
o Poursuivre la démarche d’évaluation interne du dispositif, initiée en 2018, selon le référentiel et la méthodologie associative
o Poursuivre l’adaptation des différents outils de la loi 2002-2 à la compréhension des personnes accompagnées
o Décliner, dans le dispositif, les démarches Qualité, de prévention de la maltraitance et de promotion de la bientraitance et de Gestion des Risques associatives

Des missions complémentaires de soutien pourront également être exercées auprès des autres établissements de l’ASRL sur le Ternois (ESAT, EA, SAJ, IME, SESSAD et MECS), à la demande des directions de ces établissements et sous couvert de la direction Qualité de l’accompagnement de l’association et du directeur du Dispositif Habitat et Vie Sociale du Ternois.

Votre profil
- Formation supérieure de niveau 2 minimum dans le champ de la santé ou du handicap (Ingénierie de la Santé / Gestion des entreprises de la Santé (ILIS, IAE,…)
- Bonne connaissance des politiques publiques dans l’environnement médico-social
- Qualités relationnelles avérées
- Aptitude à l’écrit
- Capacité d’organisation
- Maîtrise de l’animation d’équipe, de la gestion de projets, des process / outils qualité et de l’outil informatique
- Permis de conduire indispensable, déplacements à prévoir (véhicules de service)
- Titulaire du permis de conduire en cours de validité

Le poste est à pourvoir à compter du 1er janvier 2020.

Les conditions

- Rémunération selon la CCN du 15.03.1966 (statut de technicien supérieur)
- Complémentaire santé obligatoire




Mis à jour le : 29/10/2019
Lire la suite>>
 

Doctorant H/F en contrat CIFRE

Groupe de métiers : Etudes, recherches, projets
Autres (ex CNE…) - temps plein
Localisation du poste : 59 - Nord
Description du poste :

Le Mouvement associatif Hauts-de-France cherche à recruter un.e doctorant.e en contrat CIFRE dans le cadre du projet : « Vers un territoire zéro jeune invisible en Sambre-Avesnois »
Sociologie des relations associations/pouvoirs publics dans la remobilisation des classes populaires

Le Mouvement associatif des Hauts de France recrute un.e doctorant.e en contrat CIFRE, à compter du 1er janvier 2020 au plus tard.

La recherche portera sur les coopérations inter-associatives dans le cadre d’une réponse à un appel à projet lancé par les services de l’état sur la thématique du repérage des jeunes dits invisibles.

Présentation du LMA HdF
Association Loi 1901, le Mouvement associatif Hauts-de-France, échelon régional du Mouvement associatif national, est issu du rassemblement des principales têtes de réseau régionales. Son rôle est de favoriser le développement d’une force associative utile et créative, et d’être le porte-voix de la dynamique associative en Hauts-de-France.
Nos missions principales :
- Représentation politique et structuration du dialogue entre associations et pouvoirs publics
- Animation et Développement territorial de la vie associative
- Accompagnement et développement de fonctions supports pour les associations
Le LMA travaille en collaboration avec toutes les énergies régionales, autour de thématiques telles que le Financement, l’Emploi, l’Europe, l’Engagement/Bénévolat, le Service civique, la Politique de la ville…

Présentation du consortium porteur du projet1
Le consortium, groupement de réseaux associatifs et d’associations locales a pour objectif de favoriser la coopération entre associations au niveau du territoire de la Sambre Avesnois et au niveau régional pour faciliter le repérage des jeunes dits invisibles et favoriser la création de parcours adaptés à leur remobilisation dans un parcours vers l’emploi.

Le Mouvement associatif assure la coordination du consortium "vers un territoire zéro jeune invisible en Sambre-Avesnois", lauréat de l'Appel à projet de la DIRECCTE (http://hauts-de-france.direccte.gouv.fr/Appel-a-projets-regional-reperer-et-mobiliser-les-publics-invisibles-et-en).

Le consortium est composé de réseaux régionaux membres du Mouvement associatif Hauts de France: Uriopss, CROS, Fédération des centre sociaux ainsi que 11 Associations territoriales du territoire de la Sambre Avesnois (10 centres sociaux et un club de prévention).

Le consortium a pour objectif de permettre le travail inter-associations sur le territoire de Sambre-Avesnois, entre les réseaux régionaux, et plus largement de créer des liens entre les différents consortiums de la région Hauts-de-France.

Présentation détaillée des membres du consortium plus bas
Un.e chargé.e de projet aura pour mission d'assurer la coordination du consortium, de l'animer et de créer ces liens sur l'ensemble de la région Hauts-de-France. Il/elle sera encadré.e par la direction du Mouvement associatif Hauts-de-France.

Enjeux scientifiques et sociétaux de la thèse
Le.la doctorant.e CIFRE aura pour mission d’observer, d’analyser et de modéliser l’expérimentation constitutive du projet « Vers un territoire zéro jeune invisible en Sambre-Avesnois », dans le cadre d’une recherche participative qui se fera au plus près des acteurs associatifs afin de les aider à répondre aux enjeux auxquels ils sont confrontés. Cette recherche devra prendre en compte deux niveaux géographiques d’analyse : le niveau local avec l’expérimentation en Sambre Avesnois, et un niveau régional en considérant les autres consortiums existant sur le territoire des Hauts-de-France, et prioritairement ceux portés par des centres sociaux. La construction de cette recherche devra donc associer la maximum d’acteurs : partenaires publics, réseaux membres et non membres du consortium (lien à créer avec d’autres consortiums), acteurs locaux.

L’analyse, par le.la doctorant.e de la plus-value de l’approche partenariale entre réseaux et acteurs associatifs dans le repérage des jeunes invisibles permettra la compréhension des mécanismes qui fonctionnent et devrait favoriser leur essaimage. Dans cette perspective, les questions à traiter seront notamment les suivantes :
- Comment comprendre la non remobilisation de 50% des jeunes repéré.e.s2 ? - Comment y remédier ?

- Quel est l’impact de la mise en lien de réseaux régionaux issus de différents secteurs et d’associations locales dans le repérage et la remobilisation des jeunes invisibles ?
- Quelles conditions ont rendu possible la coopération entre ces acteurs ? - Comment renforcer ces mécanismes de coopération ?
- La coopération au niveau régional génère-t-elle de la coopération au niveau local ? Avec quels effets sur les publics ?

Si ce travail partenarial est effectivement innovant et efficace pour améliorer le repérage des jeunes invisibles, il s’agira d’analyser les conditions de sa réussite. En effet, la mise en lien des réseaux constitue le coeur de métier du Mouvement associatif, à ce jour, les réponses collectives à des problèmes publics ne sont pas systématiques. L’AAP sur le repérage des jeunes invisibles doit être une expérimentation nous permettant d’analyser dans quelles conditions la réponse collectives des réseaux associatifs à un problème public identifié par la puissance publique est possible. Cela permettra de comprendre les conditions d'adaptation de la vie associative aux transformations en cours de l’action publique. In fine, tirant profit de cette analyse, les réseaux associatifs seront outillés pour poursuivre cette coopération opérationnelle et faire perdurer leur action auprès des jeunes invisibles dans la durée, au-delà du temps du projet ici présenté (exemple : 100% inclusion). Le renforcement des coopérations des acteurs associatifs permettra un dialogue renforcé avec les pouvoirs publics dans une volonté d’une plus grande efficience des politiques publiques.

Dans sa réponse à l’appel à projet, le consortium s’est fixé l’objectif de permettre la remobilisation dans des parcours d’insertion vers l’emploi de 50% des jeunes repéré.e.s.

Très concrètement pour cette dimension évaluation et mesure d’impact, nous envisageons le recours à un.e doctorant.e en contrat CIFRE sur la durée du projet, à savoir trois années. Il.elle devra réunir un comité de recherche qui se réunira à intervalles réguliers pour discuter, valider et amender le processus d’évaluation et de mesure d’impact. Il.elle pourra s’appuyer sur les partenariats existant entre le Mouvement associatif et le monde de la recherche.

Par-delà les questionnements évaluatifs, la recherche doctorale, inscrite en science politique, aura pour ambition d’interroger ce dispositif d’action publique en lien avec les travaux menés dans le cadre du CERAPS (Unité mixte de recherche CNRS/Université de Lille) et en particulier dans le cadre de l’axe 3 de son projet scientifique : « Territoires : conflictualité, inégalités et différenciation de l’action publique ». Le programme « vers un territoire zéro jeune invisible » apparaît en effet comme un terrain d’observation propice à l’analyse de la façon dont les inégalités, à la fois sociales et territoriales, sont construites en objet de politique publique. Dans cette perspective, la recherche s’attachera notamment à analyser la genèse, les usages et les redéfinitions de la catégorie « jeunes invisibles ». L’étude des luttes définitionnelles autour de la catégorie, engageant les différents « partenaires » du dispositif, pourra ainsi permettre de mieux saisir les modalités et les conditions de l’action conjointe entre une diversité d’acteurs associatifs et publics, tout en contribuant à la compréhension de l’institutionnalisation de cette catégorie d’action publique.

De manière complémentaire, l’étude fine des publics du programme « vers un territoire zéro jeune invisible » et des ressorts de la « non-remobilisation » pourra être envisagée comme une contribution à l’étude des « rapports ordinaires à l’Etat » (Spire, 2016). En effet, hypothèse peut être faite que l’adhésion au programme, à ses finalités mais aussi à ses modalités, repose sur des « socialisations à l’Etat » différenciées, fonction de l’intériorisation d’un certain nombre de représentations relatives à ce que fait et ce que peut « l’Etat », mais fonction aussi, le cas échéant, d’expériences passées. C’est ainsi également la légitimité du dispositif auprès des populations cibles qui sera interrogée, en portant attention aux effets produits par l’identité des principaux porteurs du programme, leur plus ou moins grande proximité aux pouvoirs publics et la nature de leurs activités pouvant produire des effets différenciés sur l’adhésion au dispositif.

La recherche participative pourra mener à des actions de formation pour l’ensemble des acteurs impliqués dans le repérage des jeunes invisibles. Le projet présenté ici consiste en effet à s’appuyer sur tous les « capteurs » existants à ce jour (entraineurs sportif, gardiens d’immeuble, commerces, référent jeunesse…), sans qu’ils ne soient pour l’heure – et de manière systématique - animés, outillés et sans qu’il y ait partage d’une culture commune ou de pratiques. L’analyse du schéma proposé (suivant une logique « capteur- influenceur- relayeur-») pourra mener à une formation à destination de l’ensemble de ces capteurs - bénévoles comme professionnels - qui portera autant sur les approches qui fonctionnent, que sur les relais d’action existant et les moyens de passer du repérage à la remobilisation. Les travaux menés précédemment par le Mouvement associatif ont en effet montré que l’aboutissement d’une recherche participative devait être une formation permettant la diffusion des retours d’expérience.

Présentation détaillée des membres du consortium porté par le Mouvement associatif
L'Uriopss (Union Régionale Interfédérale des Oeuvres et organismes Privés Sanitaires et Sociaux) Hauts-de-France est une association loi 1901 qui unit les associations et organismes privés non lucratifs des secteurs sanitaire, médico-social pour développer les solidarités. L'Uriopss HDF assure, à l'échelon régional, départemental et territorial une représentation transversale des acteurs privés à but non lucratif de solidarité et leur offre un lieu de réflexion et de coordination. Plus d'information : https://www.uriopss-hdf.fr/

Le CROS Hauts-de-France, comité régional olympique et sportif, représente le comité national olympique et sportif français (CNOSF) et regroupe l'ensemble de ligues et comités régionaux sportifs.www.croshautsdefrance.fr

La Fédération des Centres Sociaux, issue du mouvement de l'éducation populaire et portée par les valeurs de démocratie, dignité humaine et de solidarité. Les centres sociaux inscrivent leur action dans le développement social local et le développement du pouvoir d'agir des habitants. La fédération assure des missions d'accompagnement, de formation, de veille-prospective et de représentation de ses adhérents.

Profil recherché
- Diplôme : Master 2 recherche en science politique ou sociologie
- Spécialisation : sociologie de l’action publique et de l’Etat ; sociologie des organisations ; sociologie des mondes associatifs ; sociologie de l’action sociale
- Intérêt pour les mondes associatifs
- Permis B

Conditions d’embauches
- Dates : 1er janvier 2020 au plus tard
- Rémunération : sur la base d’une convention interne
- Résidence en Hauts-de-France obligatoire pendant toute la durée du projet
- Laboratoire de rattachement : CERAPS
- Directrice de thèse : Anne-Cécile Douillet


Mis à jour le : 29/10/2019
Lire la suite>>
 

Assistant administratif H/F

Groupe de métiers : Administration, RH, organisation
CDI - temps plein
Localisation du poste : 59 - Nord
Description du poste :

Suite à un départ en retraite, la CRESS Hauts-de-France et le LMA Hauts-de-France recherchent un.e assistant.e administratif.ve basé.e à Lille avec déplacements possibles sur la Région (Amiens, Arras…).
Ce poste est mutualisé entre la Chambre Régionale de l’ESS et le Mouvement associatif.

DESCRIPTION DU POSTE

Organisation du secrétariat (accueil, gestion et mise à jour de fichiers, administration courante...)
Suivi statutaire :
- Participe à la préparation des réunions statutaires et à la rédaction des PV
- Suivi des demandes d’adhésion et des adhérents
- Instruction des demandes d’adhésion

Appui à la gouvernance dans la gestion des instances
 Suivi administratif :

- Courriers, comptes rendus, relevé de décisions
- Administration courante
- Préparation des factures

Soutien à la mission de représentation auprès de la direction
- Gestion des agendas et des missions
- Appui à l’organisation d’évènement
- Appui logistique interne (séminaire, conseil d’administration…)
- Appui aux évènements
- Intendance courante

Connaissances souhaitées
- Fonctionnement d’une association
- Connaissance du périmètre de l’ESS

Compétences
- Rédactionnelle : prise de note, rédaction de procès-verbal, note de synthèse
- Outils informatiques et numériques
- Fibre juridique souhaitée

Qualités
- Autonomie et organisation
- Anticipation et réactivité

Caractéristiques de l’offre
- Permis B exigé
- Rémunération : A négocier en fonction du profil (rattachement à une convention spécifique)
- Compléments : chèques déjeuner, mutuelle
- Prise de fonction : 14/11/2019




Mis à jour le : 17/10/2019
Lire la suite>>
 

Chargé de sensibilisation et de communication H/F

Groupe de métiers : Information / communication
CDI - temps plein
Localisation du poste : 59 - Nord
Description du poste :

La Chambre Régionale de l’Economie Sociale des Hauts de France et solidaire Hauts-de-France et le Mouvement Associatif des Hauts-de-France ainsi que leurs membres souhaitent être encore mieux connus et identifiés, aussi nous recherchons quelqu’un de dynamique ayant des compétences en gestion de projet et animation de réseau pour prendre les missions de chargé.e de sensibilisation et de communication.

Le/la Chargé.e de Mission «Sensibilisation et communication» aura pour mission principale d’accompagner les 2 associations dans la définition et la mise en oeuvre d’une communication efficiente au service du renforcement de la visibilité et du développement de l’économie sociale et solidaire (pour la CRESS) ou de la vie associative régionale (pour le Mouvement associatif).

Ce poste est mutualisé : 50% dédié à la CRESS et 50% au LMA. Sous la responsabilité des deux directions et en lien avec les bénévoles et les salariés des deux associations, il ou elle aura pour fonctions de :

Pour la CRESS
- Promouvoir le modèle ESS comme un « mode d’entreprendre » créateur de valeur et d’emploi
- Promouvoir les activités des réseaux et entreprises de l’ESS du territoire
- Sensibiliser largement à l’ESS

Pour Le Mouvement associatif
- Appuyer l’élaboration et la diffusion du plaidoyer pour la vie associative porté par LMA HdF
- Concevoir et mettre en oeuvre une stratégie de communication pour le Mouvement associatif
- Elaborer et suivre les outils de communication pour les différents dispositifs portés par LMA HdF

Missions principales
- Accompagnement de la direction et de l’équipe sur la mission de plaidoyer :
o Elaboration d’une stratégie de communication globale
o Rédaction, mise en forme des messages et des contenus
o Elaboration d’outils de promotion et de valorisation

- Assurer et entretenir la relation avec les médias tout au long de l’année :
o Rédaction des communiqués de presse et des dossiers de presse
o Mise à jour et qualification d’un fichier Presse (sélection des différents médias selon l’objectif visé et les moyens alloués)
o Suivi et diffusion de la campagne d’information, analyser les résultats et en réaliser le bilan

- Mettre en place des actions de sensibilisation et de promotion de l’ESS et de la vie associative, concevoir des supports et des campagnes de communication visant différents publics
- Appui à l’organisation d’événements ou de manifestations

Compétences principales demandées
- Qualités d’analyse, de synthèse et de rédaction
- Qualités d’écoute et d’initiative, d’animation de réunion, de collectifs, de relations partenariales
- Autonomie, capacité d’adaptation, esprit d’équipe
- Capacité à développer, négocier, gérer et à conduire des projets
- Maîtrise de l’outil informatique
- La maîtrise des logiciels informatiques des métiers de la communication sera un plus apprécié

Profil de la personne recherchée
- Formation supérieure et/ou expérience significative en communication, animation, promotion
- Capacité rédactionnelle indispensable (adaptation des écrits selon les supports : web, newsletter, lettre, guide, communiqué de presse, etc.)
- Capacités relationnelles, pratique du travail en équipe et en réseau, capacité à rendre compte, informer mobiliser

Profil Journaliste apprécié

Caractéristiques de l’offre
- Permis B exigé
- Poste basé à Lille
- Déplacements sur l’ensemble de la région
- Rémunération : à négocier en fonction du profil (rattachement à une convention spécifique)
- Avantages : chèques déjeuner, mutuelle
- Prise de fonction : 18/11/2019


Mis à jour le : 17/10/2019
Lire la suite>>
 

Chargé de mission H/F

Groupe de métiers : Etudes, recherches, projets
CDI - temps plein
Localisation du poste : 59 - Nord
Description du poste :

L’observatoire Régional de la Vie Associative (ORVA) répond à un axe fort à l’échelon national et à un besoin d’observation pour favoriser les décisions publiques prises à l’égard des structures associatives, partant du principe que nous ne pouvons agir correctement que sur ce que nous connaissons bien.


En Nord-Pas-de-Calais Picardie, de nombreuses expériences locales se sont développées entre 2007 et 2013 : Amiens, Dunkerque, Boulogne, la Métropole Européenne de Lille, et ont permis d’obtenir un nombre conséquent de données dont nous ne disposions pas jusqu’alors. Cet enrichissement en termes de connaissances a favorisé grandement le dialogue avec les acteurs publics locaux pour consolider les politiques d’accompagnement de la vie associative.

En 2014 une étape a été franchie avec la mise en place d’un Observatoire Régional de la Vie Associative, qui vise à susciter une synergie entre les initiatives locales et ajouter une cohérence plus forte entre les différentes démarches. Depuis deux années maintenant cet outil progresse grâce à l’énergie des porteurs de ce projet : les représentants des Points d’Information la Vie Associative (PIVA) ainsi que les représentants du Mouvement associatif.
En tous ce sont 14 structures (têtes de réseau sectorielles et territoriales) qui collectivement se sont emparées de cette question, aux côtés des institutions publiques et des centres de recherches des universités du territoire régional.
En 2016, l’ORVA a entamé son élargissement à la région Hauts de France.

Missions

- Coordonne :
la réalisation d’enquêtes
la production du questionnaire ou de l’outil d’enquête, diffusion
le traitement des résultats, analyse, mise en forme et diffusion
- Mobilise les compétences – ressources dans les réseaux membres
- Représente l’ORVA auprès des collectivités territoriales et de partenaires institutionnels
- Assure le lien avec les associations membres de l’ORVA
- Entretient des bonnes conditions de travail avec les partenaires


Compétences, aptitudes et qualifications
Il.elle a des compétences
- techniques qui lui permettent de construire des outils d’observation (enquêtes)
- relationnelles qui lui permettent d'animer un réseau
Il.elle a également :
- une bonne connaissance du monde associatif et du secteur de l'ESS, de leurs réalités et des règles qui les gèrent
- connaissance des réalités associatives sur le territoire Hauts de France
- la maîtrise des sciences de l’observation et de ses outils
- connaissance des acteurs de l’observation socio-économique
- de bonnes capacités d'écoute, d'analyse, de dialogue, un bon sens relationnel
- une bonne aptitude rédactionnelle et goût pour la communication

Le.la chargé.e de mission agit dans le cadre des orientations fixées par le CA et sous l’autorité du bureau.
Il.elle est force de proposition auprès du CA ; il.elle devra être animateur et développeur de projets, en préservant l'autonomie du projet associatif.
Une expérience professionnelle dans le secteur associatif serait appréciée.
Diplôme niveau I dans les domaines de l'ingénierie et management de projet, travail social, sciences économiques, politiques ou humaines, gestion, aménagement du territoire... »

Conditions d'embauche

- Poste à pourvoir à compter du 6 janvier 2020
- Salaire : à préciser selon grille CCNA en vigueur et expérience – à partir de 1850 € brut / mois pour 35 h/sem
- Poste basé en métropole lilloise, avec des déplacements en région


Mis à jour le : 14/10/2019
Lire la suite>>
 

Chargé de projet H/F

Groupe de métiers : Etudes, recherches, projets
CDI - temps plein
Localisation du poste : 59 - Nord
Description du poste :

Consortium Régional Invisibles
COORDINATEUR – TRICE du Projet 0 jeunes invisibles en Sambre Avesnois

Le Mouvement associatif des Hauts de France recrute un/une chargé.e de projet
Retour des candidatures attendu pour le 13 octobre
Entretiens à prévoir le 24 octobre et le 30 octobre pour une prise de poste dès que possible
Participation souhaitée le 14 novembre au séminaire de lancement régional du projet

Présentation du LMA HdF
Association Loi 1901, le Mouvement associatif Hauts-de-France, échelon régional du Mouvement associatif national, est issu du rassemblement des principales têtes de réseau régionales. Son rôle est de favoriser le développement d’une force associative utile et créative, et d’être le porte-voix de la dynamique associative en Hauts-de-France.

Nos missions principales
- Représentation politique et structuration du dialogue entre associations et pouvoirs publics
- Animation et Développement territorial de la vie associative
- Accompagnement et développement de fonctions supports pour les associations

Le LMA travaille en collaboration avec toutes les énergies régionales, autour de thématiques telles que le Financement, Emploi, Europe, Engagement/Bénévolat, Service civique, Politique de la ville…

Présentation du consortium porteur du projet
Le Mouvement associatif assure la coordination du consortium "vers un territoire zéro jeune invisible en sambre avesnois" lauréat de l'Appel à projet de la DIRECCTE http://hauts-de-france.direccte.gouv.fr/Appel-a-projets-regional-reperer-et-mobiliser-les-publics-invisibles-et-en.

Le consortium est composé de réseaux régionaux membres du Mouvement associatif Hauts de France: Uriopss, CROS, Fédération des centre sociaux ainsi que 11 Associations territoriales du territoire de la Sambre Avesnois (10 centres sociaux et un club de prévention).
- L'Uriopss (Union Régionale Interfédérale des Oeuvres et organismes Privés Sanitaires et Sociaux) Hauts-de-France est une association loi 901 qui unit les associations et organismes privés non lucratifs des secteurs sanitaire, médico-social pour développer les solidarités. L'Uriopss HDF assure, à l'échelon régional, départemental et territorial une représentation transversale des acteurs privés à but non lucratif de solidarité et leur offre un lieu de réflexion et de coordination. Plus d'information : https://www.uriopss-hdf.fr/

- Le CROS Hauts-de-France, comité régional olympique et sportif, représente le comité national olympique et sportif français (CNOSF) et regroupe l'ensemble de ligues et comités régionaux sportifs.www.croshautsdefrance.fr

- La Fédération des Centres Sociaux, issue du mouvement de l'éducation populaire et portée par les valeurs de démocratie, dignité humaine et de solidarité. Les centres sociaux inscrivent leur action dans le développement social local et le développement du pouvoir d'agir des habitants. La fédération assure des missions d'accompagnement, de formation, de veille-prospective et de représentation de ses adhérents.

Le consortium a pour objectif de permettre le travail inter-association sur le territoire de Sambre-Avesnois, entre les réseaux régionaux, et plus largement de créer des liens entre les différents consortiums de la région Hauts-de-France.

Le/la chargé.e de projet aura pour mission d'assurer la coordination du consortium, de l'animer et de créer ces liens sur l'ensemble de la région Hauts-de-France. Il/elle sera encadré.e par la direction du Mouvement associatif Hauts-de-France

Missions et activités

Mise en place, suivi et animation du pilotage stratégique du projet : repérage et mise en réseau des acteurs, gestion et développement des relations partenariales, mise en place d’une gouvernance régionale et partagée du projet, formalisation d’une méthodologie de travail, animation et préparation des comités de pilotage et des réunions stratégiques du dispositif, organisation d’événementiels en lien avec le projet.

L'ensemble de ce travail se fera dans une logique de co-construction associant les membres du consortium.
Suivi administratif et financier du projet en lien avec le Pôle administratif de l’association et les membres du consortium
Animation régionale et outillage de la démarche "Repérage des invisibles" : Animation d’espace de rencontre et de temps de réflexion ; articulation et mise en lien des acteurs au niveau régional, production d'outillage et capitalisation des actions,

Le.la chargé.e de projet devra assurer l'animation du consortium, créer des liens entre les associations du territoire, les réseaux régionaux, ainsi qu'avec les autres consortiums du territoire. Il devra également repérer l'ensemble des acteurs qu'il sera pertinent d'associer à ce projet.
Animation de l'expérimentation menée sur le territoire de Sambres Avesnois Thiérache: avec l'appui des membres du consortium et en lien avec le pilotage régional, mise en lien des acteurs au niveau local, outillage, capitalisation des démarches mises en oeuvre (élaboration d'outils de suivi et d'outils permettant le transfert de la démarche)
Ce travail se fera en lien et avec l'appui d'un doctorant en charge de l’évaluation du projet.

Profil recherché
Les compétences nécessaires pour une occupation optimale du poste :
- Méthodologie de projet
- Capacités relationnelles, pratique du travail en équipe et en réseau, capacité de négociation et de suivi de partenariats
- Compétences pédagogiques et culture de l’éducation populaire, connaissance du monde associatif
- Sens de l’organisation (manifestations, formations, actions d’information…)
- Capacités d’analyse et de synthèse, compétences rédactionnelles, aisance orale
- Autonomie et capacité à travailler à distance
- Connaissance des pratiques institutionnelles, des politiques publiques en faveur de l’inclusion et de l’emploi

Le poste nécessitera une mobilité sur la région (déplacements fréquents entre Lille et le territoire Sambre Avesnois Thiérache- véhicule de service, permis B indispensable)
Niveau de qualification souhaité : niveau I dans les domaines de l’ingénierie et management de projet, travail social, sciences économiques, politiques ou humaines, gestion, aménagement du territoire…

Caractéristiques du poste
- Poste basé à Lille, au sein de locaux mutualisés avec la CRESS HdF
- Permis B, déplacements régionaux (réguliers et particulièrement en Sambre Avesnois), et nationaux (occasionnels)
- Rémunération sur la base d’une convention interne et selon expérience
- Avantages : mutuelle, prévoyance, tickets restaurant
- Poste à pourvoir dès que possible



Mis à jour le : 14/10/2019
Lire la suite>>
 

Directeur H/F

Groupe de métiers : Direction et Encadrement
CDI - temps plein
Localisation du poste : 62 - Pas-de-Calais
Description du poste :

L’ASSOCIATION JULES CATOIRE
« AUDITION, PAROLE ET COMMUNICATION »

RECHERCHE

Pour le S.E.S.S.A.D. d’Arras (Service d’Education Spéciale et de Soins à Domicile) et le S.S.E.F.S de Saint Omer (Service de Soutien à l’Education Familiale et à la Scolarisation)

Un Directeur (H/F)

C.C.N. 1966
A pourvoir au 01 décembre 2019

PROFIL

- Titulaire du CAFDES ou équivalent
- Expérience significative de direction en structure médico-sociale
- Expérience réussie en management d’équipe
- Capacité à promouvoir des projets innovants

MISSIONS

- Population accueillie : Enfants sourds et malentendants et/ou présentant des troubles du langage
- Responsabilité de la mise en œuvre et évaluation des projets d’établissement
- Responsabilité de l’organisation et évaluation du travail en équipe pluridisciplinaire
- Management des équipes pluridisciplinaires
- Gestion administrative, budgétaire, financière et logistique du service
- Développement et pérennisation des partenariats
- Veille législative et réglementaire
- Participation au projet associatif
- Responsabilité de la mise en œuvre des projets personnalisés et de la qualité de l’accompagnement dans le respect de la législation et des droits des usagers



Mis à jour le : 14/10/2019
Lire la suite>>
 

Chargé de projet H/F

Groupe de métiers : Etudes, recherches, projets
CDD - temps plein
Localisation du poste : 59 - Nord
Description du poste :

La Banque Solidaire de l’Equipement d’Emmaüs Défi se développe :
Rejoignez l’équipe en tant que porteur.se du projet à Lille !

Contexte : Emmaüs Défi est un laboratoire d’innovation sociale reposant notamment sur un chantier d’insertion qui emploie 140 salariés en parcours d’insertion et 60 permanents. Emmaüs Défi accompagne des personnes très éloignées de l’emploi, SDF ou personnes logées en centre d’hébergement d’urgence pour leur permettre d’engager, grâce au travail, une dynamique d’insertion durable. Emmaüs Défi a pour vocation de créer des solutions innovantes pour adapter les modalités classiques de l’insertion aux personnes ayant connu la grande exclusion. Fort de son identité et de ses principes d’actions fondés sur la solidarité, l’innovation, le partenariat, l’autonomie de la personne et l’accueil bienveillant, l’ambition d’Emmaüs Défi est de développer un système cohérent de dispositifs d’insertion innovants aux effets mesurables.
Emmaüs Défi a également, depuis sa création, mis en place divers dispositifs innovants d’insertion sociale : 1eres heures, le programme Convergence, et la Banque Solidaire de l’Equipement. Elle a tissé des liens étroits avec des partenaires des secteurs publics et privés et travaille à de nouveaux développements.

Projet : La Banque Solidaire de l’Equipement (BSE)
La Banque Solidaire de l’Equipement (BSE) est un programme développé par Emmaüs Défi à Paris afin d’équiper en neuf à très bas coût des ménages accédant pour la première fois à un logement pérenne. Le fonctionnement partenarial est au coeur du programme. Les bénéficiaires sont identifiés et orientés par des travailleurs sociaux de structures partenaires. Ils sont accueillis dans la boutique de la BSE et conseillés dans leurs achats pour pouvoir aménager à tout petit prix leur nouveau logement. Sur le principe des Banques Alimentaires, les équipements neufs proviennent des invendus de nos partenaires entreprises. La partie logistique de la BSE (préparation de commandes, livraisons à domicile etc.) s’effectue en partenariat avec l’Equipage à Rungis- l’entreprise d’insertion logistique d’Emmaüs Défi – et des solutions logistiques locales pour les antennes territoriales.
Le programme, lancé en 2012, a prouvé son impact à Paris. Une phase d’essaimage a été entamée en 2016 avec l’ouverture d’une deuxième antenne sur le territoire du Grand Lyon, puis d’une troisième antenne créée en novembre 2018 en Seine-Saint-Denis. Plus de 5000 familles qui ont pu bénéficier de la BSE depuis le lancement.

Description du poste : Sous la responsabilité de la responsable du programme et en collaboration avec l’équipe basée à Emmaüs Défi, le.la porteur.se de projet aura pour objectif de construire et développer une antenne de la BSE sur la métropole Lilloise :
− Etablir le modèle (budget, locaux, flux logistiques etc…)
− Mobiliser l’action sociale (service sociaux, associations…)
− Mettre en place le projet d’un point de vue opérationnel avec notre partenaire local/nos partenaires locaux
− Obtenir des subventions pour l’amorçage du programme
− Participer à l’effort de prospection de partenaires entreprises localement (recherche de dons et de fonds)

Dès le lancement opérationnel de l’antenne, sous réserve des alliances et des financements obtenus, le poste pourra être reconduit de manière pérenne en tant que responsable opérationnel de la BSE Lille (gestion opérationnelle de l’antenne, développement et animation du réseau des travailleurs sociaux, appui au développement de l’antenne).

Description du profil candidat
- Formation supérieure
- 2 ans minimum d’expérience souhaitée, notamment dans la gestion et le développement de projet.

Qualités requises
- Le sens de l’initiative, une grande autonomie, du dynamisme et de la créativité
- Un bon relationnel, une grande ouverture, une capacité à convaincre et d’adaptation
- Un fort intérêt pour l’économie sociale et solidaire et pour l’action de terrain
- Une très bonne organisation de travail, de l’exigence et le sens du travail en équipe

Conditions
- CDD de 4 mois (possible reconduction sous réserve des financements obtenus)
- Salaire : à négocier selon le profil et l’expérience
- Prise de poste : Novembre 2019
- Lieu : Métropole Lilloise


Mis à jour le : 14/10/2019
Lire la suite>>
 

Encadrant technique H/F

Groupe de métiers : Direction et Encadrement
CDI - temps plein
Localisation du poste : 59 - Nord
Description du poste :

APEI DOUAI : Association du secteur médico-social de 900 salariés, 29 établissements et Services, 1300 personnes accueillies. Une multitude de projets dédiés aux personnes déficientes intellectuelles que nous accueillons.

L’Entreprise Adaptée « La Cordée »
(Certifié ISO 9001 version 2008)
Recrute un Encadrant Technique – secteur hygiène et propreté (H/F)

CDI temps complet
Référence de l’offre : TAD-10-2019-29-ENC TECH

Missions :
Sous la responsabilité du Responsable du Secteur et dans une logique de professionnalisation des salariés avec une reconnaissance Travailleur Handicapé, vous :
- Assurez l’encadrement technique des chantiers dans le respect des règles d’hygiène, de sécurité, du système de management qualité
- Gérez le plan de charges attribué et assurez le suivi des chantiers en collaboration avec le Responsable de secteur
- Respectez et faites respecter les règles d’hygiène et de sécurité en lien avec le DUERP
- Participez à l’accompagnement socioprofessionnel des Travailleurs Handicapés

Profil :
-Titulaire d’un BAC+2, vous avez une expérience de cinq ans dans le métier de chef d’équipe ou encadrant technique hygiène et propreté et maîtrisez l’outil informatique
- Une connaissance dans l’accompagnement des personnes en situation de handicap mental serait un plus
- Titulaire du Permis B exigé
- Rémunération : selon Convention d’Etablissement + tickets restaurant
- Lieu de travail :
Entreprise Adapté « La Cordée » - ZI Saint René – 59287 GUESNAIN


Mis à jour le : 07/10/2019
Lire la suite>>